Enseignement catholique de Marseille
http://ecole-catholique13.com/Musee-Regards-de-Provence

Musée Regards de Provence


Lumière & Douceur de Raphaël Ponson

PROLONGÉE jusqu’au 23 septembre 2016, l’exposition du Musée Regards de Provence célèbre Raphaël Ponson (1835-1904), l’une des figures majeures de l’École de Marseille. Élève de Loubon, il bénéficia d’une solide formation académique et s’initia à la pratique de la peinture en plein-air et l’art de construire des paysages dans le respect du ton local.

Nourri de son amour pour la Méditerranée, sous ses pinceaux jaillirent de nombreuses vues du port de Marseille, de Martigues, de Cassis et de Nice.
Ponson fut considéré en peinture comme l’inventeur des calanques. Au cours de sa carrière, il a arpenté les chemins de terre et posé son chevalet dans la plupart des calanques marseillaises qui nous font encore rêver : En-Vau, Sormiou, Morgiou… Il a su
sublimer la nature vivante et vibrante et capter la splendeur de la lumière, recréant dans ses toiles leurs falaises calcaires et leurs anses où les vagues viennent mourir.

Merveilles de l’Orientalisme

Du 18 mai au 31 décembre 2016, le Musée Regards de Provence met à l’honneur l’Orientalisme à travers le regard d’artistes provençaux, italiens, espagnols ou algériens des XIXème et XXème siècles. Beauté et mystère de scènes historiques et exotiques d’un Orient réel ou phantasmé sont mis en lumière au travers de près de quatre-vingt tableaux et sculptures, issus de la collection Regards de Provence et de Musées.

Bompard, Brest, Chabaud, Clavère, Corrodi, Courdouan, Crapelet, Huguet, Lazergues, Le Gac, Loubon, Pascal, Philipoteaux, Rochegrosse, Silbert, Washington, Ziem et d’autres peignent Stamboul, Le Caire, Alger, les rives du Nil et les pyramides, le désert saharien, ses mystérieuses caravanes, ses puits, ses oueds et ses mirages. Des gardes nubiens au port noble aux pêcheurs dans leurs felouques au bord du Nil, des femmes luxueusement vêtues allongées dans leurs demeures aux musiciennes et danseuses dans le harem du Sultan, des bazars et marchands de tapis et objets d’art aux marchés grouillant de gens affairés et joyeux, sont autant d’invitations à l’évasion et au dépaysement.

Liste d’établissements


Agenda
décembre 2016 :

Rien pour ce mois

novembre 2016 | janvier 2017

newsletter